Le jeu peut-il aider à l'apprentissage ?



Pour beaucoup d'entre nous, le mot jeu semble être le contraire du mot travail. Et qui dit travail dit sérieux : le travail, c'est sérieux. Et pourtant, ne sommes-nous pas sérieux quand nous jouons ? De fait, les jeux impliquent le joueur et celui-ci doit être concentré ou attentif s'il veut gagner ou réussir. Regardez aussi le sérieux des enfants lorsqu'ils jouent. Une petite fille jouera «sérieusement» à la poupée. Jeux et sérieux peuvent donc cohabiter.

Jeux et apprentissage sont indissociables. On apprend toujours, que ce soit d'apprendre à lancer une balle, à habiller une poupée, à construire un vaisseau Lego, à connaître les règles de jeux de cartes.

La véritable question est autre : le jeu peut-il aider à l'apprentissage scolaire ? En effet, «scolaire» veut dire «école» et «école» pour beaucoup est synonyme de travail.
Peut-on jouer dans un endroit où l'on a l'impression de ne faire que travailler ?
Jeux et travail peuvent-ils aller de pair ?



Le travail est indispensable pour tout apprentissage, qu'il soit scolaire, musical, sportif. Cependant, pour ces derniers l'impression de travailler est différente puisque parfois proche du loisir ou du jeu.
A l'école, les enfants apprennent donc le français (conjugaison, orthographe, lecture, étude de texte, grammaire...),
les mathématiques (arithmétique et géométrie), l'histoire, la géographie, les sciences et d'autres langues, ainsi que des enseignements artistiques et technologiques. Ils doivent donc acquérir un grand nombre de connaissances en un temps relativement court. Les journées leur semblent souvent longues.

Le jeu peut être alors une pause bienvenue. Pour eux, jouer ce n'est pas travailler. Mais il y a toujours un apprentissage. Les professeurs cherchent des jeux qui permettent aux enfants d'utiliser les connaissances vues en cours, tout en gardant le côté ludique et le relachement du stress dû à l'école.

Certes, certains jeux peuvent être stressant car demandant beaucoup de concentration, de mémoire ou de rapidité, ou les trois aptitudes. Mais le stess est différent. Là, il s'agit de gagner et les élèves vont se concentrer d'eux-mêmes, ce qui est parfois difficile de leur demander dans le temps de travail.

Le jeu peut être un excellent moyen d'apprentissage scolaire. En effet, il n'est pas soumis à notation, il n'y a donc pas le stress du contrôle. Ici, l'erreur n'est pas scolairement sanctionnée et peu de joueurs gagnent sans faire la moindre erreur.
Pour un jeu tel qu'Addi Cat's, l'erreur est quand un joueur se trompe dans son calcul. Bien sûr, d'après la règle, il reçoit les cartes découvertes des autres joueurs et a donc moins de chance de gagner en se débarrassant de toutes ses cartes, mais l'impression du joueur n'est pas la même. Et la fois d'après, ayant compris son erreur, il fera attention pour ne pas ramasser une nouvelle fois toutes les cartes découvertes.


Pour l'erreur, ce peut être un autre élève qui la remarque, le dit à son camarade et explique pourquoi. Le professeur peut n'être que le témoin. Enfin, le jeu donne de l'interactivité entre les élèves.
Pour des jeux comme Ortho Cat's avec la règle «Un pour tous» où le professeur lit la phrase et tous les élèves doivent taper sur le terminaison, il y a beaucoup plus d'interactivité que si le professeur demande simplement la réponse à un élève. L'équivalent de la règle «Un pour tous» serait le jeu de l'ardoise, où tous les élèves doivent écrire le plus vite possible la bonne réponse et montrer l'ardoise au professeur.


Le jeu est aussi le moyen de voir comment les élèves réagissent entre eux. Tous les joueurs doivent respecter les règles du jeu, mais aussi respecter les autres, être bon joueur. Le jeu est donc un bon apprentissage du savoir être. On peut parfois apprendre davantage sur un élève en une heure de jeu qu'en 6 mois d'école.


Le jeu tient une place très importante en orthophonie. En effet, les enfants ont déjà passé la journée à travailler à l'école et ils n'ont que peu envie de refaire la même chose. Alors, l'orthophonistes utilise les jeux pour ne pas les saturer tout en les faisant apprendre. Encore faut-il que le jeu soit plaisant pour l'enfant. Mais si le jeu plait à un enfant, alors pour lui il joue et ne travaille plus.


En collège, le jeu devrait avoir une place plus importante. En effet, il permet de débloquer des élèves vis-à-vis de certaines matières, de revenir sur des points de cours délicats ou non compris. Au professeur, de trouver le bon jeu.
Les jeux Cat's Family ont été créés notamment dans l'optique d'aider les élèves en difficulté. Demandez à des élèves. Ils préfèreraient tous apprendre par le jeu. Bien sûr, le jeu a ses limites : on ne peut tout apprendre sans faire d'exercices ou sans mémoriser les leçons. Les professeurs doivent vérifier si les connaissances ont été assimilées et avoir des notes pour décider après du niveau des élèves. Mais le jeu peut être parfait pour la remédiation ou la vérification de l'assimilation de connaissances.

Il serait donc intéressant de développer des jeux ludo-pédagogiques dans toutes les matières afin de proposer un autre apprentissage dans les matières littéraires, scientifiques ou artistiques.

En ce qui concerne l'apprentissage du français comme langue étrangère, les jeux sont très recherchés car plus motivants pour des élèves plus vieux certes, mais pas toujours plus enclins à ne faire que des exercices.
Les jeux sont un bon moyen notamment d'apprendre le français par le jeu pour tous les étudiants FLE.




















Découvrez les jeux de cartes éducatifs
et ludiques de Cat's Family


Jouez à nos nombreux jeux en ligne en français, mathématiques, anglais, histoire, géographie, musique...


Art espace, Secrets d'artistes... Votre galerie d'art à Nantes, peinture, sculpture... Danser les danses de salon à Nantes avec l'école Yann Le Mouroux : rock, salsa, tango, valses, cha cha, samba, rumba, quickstep...



Un de nos coups de coeur :
Crabouille et le livre magique, conte musical pour apprendre la conjugaison en chantant
La conjugaison en chansons


Découvrir les danses de salon avec l'association Touch Danse.
Danser à Les Touches avec l'association Touch Danse de danses de salon et Sophie Rocher


www.catsfamily.net :

Programmation de Thomas PATRON et François PETIT - Copyright 2015